Loading cart contents...
Afficher le panier Commander
Sous-total du panier:
bola-de-grossesse-candice
CANDICE (40 sur 99)
  • Peux-tu te présenter en quelques lignes? 

C’est toujours difficile de parler de soi et d’être objectif dans sa description, mais je vais essayer de me prêter au jeu de l’interview avec la plus grande sincérité.

Je m’appelle Candice, j’ai 25 ans et dans quelques mois, ma vie va littéralement changer. J’ai souvent tendance à me qualifier de femme-enfant (j’en parle d’ailleurs dans mon dernier article sur mon blog). J’aime me perdre dans mes pensées et suis un peu rêveuse. Beaucoup diront que je suis perfectionniste et exigeante au point, parfois, de me brûler les ailes. Le lâcher prise? Un concept que j’appréhende au fil du temps… Avec un peu de patience et de persévérance, j’y arriverai un jour. Je suis (très) sensible, j’ai horreur de l’injustice et du manque de respect. C’est d’ailleurs pour tout ça, en plus de mon amour inconditionnel pour les animaux que je suis devenue « vegan » il y a plusieurs années. Du peu que je me souvienne, l’écriture a toujours fait partie de ma vie. J’aime poser des mots sur des maux pour alléger ma conscience et m’évader. Je déteste la solitude mais savoure pleinement ces moments de calme plat. J’aime les paillettes et mes bottes en caoutchouc pour gambader dans la campagne. Je revis lorsque le soleil pointe le bout de son nez mais la lune me fascine tout autant. J’ai un penchant pour les balades sous la pluie mais j’affectionne aussi mon plaid les dimanches après-midi. En fait, je suis souvent tout et son contraire.

  • Tu portes la vie, comment vis-tu ta grossesse? 

Depuis 7 mois déjà… et quelle aventure! Je n’imaginais pas ressentir autant d’émotions en si peu de temps. Avec les hormones (les fameuses) , je peux passer d’un grand moment de doute à un sentiment de plénitude extrême, du rire aux larmes en un claquement de doigts. La grossesse c’est quelques chose de très intense et surtout d’inexplicable. C’est si personnel et intime qu’il est difficile d’en parler. Il faut le vivre pour le comprendre.

J’ai la chance que tout se passe bien. A part une grande fatigue et des nausées quotidiennes le premier trimestre, je n’ai pas à me plaindre. Pas de diabète gestationnel, pas de problème de thyroïde, de surpoids, ni l’obligation de rester couchée… Je suis libre des mes mouvements et surtout  – et c’est le plus important – bébé se porte bien. Avec le papa, on attend avec impatience  chaque échographie. Et je m’émerveille chaque fois un peu plus des capacités du corps humain à « concevoir » en si peu de temps un si petit être. C’est merveilleux de voir et de sentir son bébé grandir et bouger. Je passe des heures à l’imaginer et me demande souvent ce qu’il peut bien faire pour bouger autant. Où est sa tête, où sont ses petites mains et ses petits pieds? Les premiers mouvements ressentis ne sont pas les plus impressionnants (en tout cas, pas pour moi) mais bien les plus émouvants. C’es indescriptible. En revanche, au bout du 6ème mois, ça commence vraiment à remuer, on distingue des formes et on se pose alors plus de questions (sur sa position, ce qu’il fait, ce qui le stimule ou au contraire l’apaise, etc). Je sais que cette sensation me manquera après l’accouchement. Porter la vie, c’est une sacrée aventure émotionnelle et corporelle. Il m’arrive parfois de ne pas reconnaître mon corps dans le miroir mais je souhaite à toutes les femmes de vivre au moins une fois cette aventure. Il faut apprendre à se faire confiance, à s’écouter et à écouter son bébé… Ces 9 mois de grossesse m’auront appris (et mon bébé m’apprendra encore après l’accouchement) à lâcher prise (ou du moins, à essayer et faire de son mieux).

CANDICE

"Pas une journée ne se passe sans qu'il ne soit autour de mon cou..."

Sans titre 10
  • Pourquoi avoir choisi Pleine Lune? Que t’inspire Pleine Lune? 

Je fonctionne au feeling, à l’émotion. J’ai d’abord découvert Pleine Lune sur Instagram et ça a été un vrai coup de coeur. La douceur des photos, le choix des mots pour décrire chaque bola… C’est un univers qui me parlait alors j’ai consulté le site à la recherche de la perle rare et j’ai fini par trouver. Il y en a pour tous les goûts, on devine très facilement que chaque bola est confectionné avec bienveillance et respect des attentes de la future maman.

Et puis de suite le nom de Pleine Lune a fait tilt. Je suis très attachée au cycle lunaire, c’est un astre qui me fascine  de part sa force, son côté mystérieux , sa lumière aussi… et comme je crois aussi beaucoup au pouvoir thérapeutique des pierres, j’ai adoré l’idée de pouvoir associer une jolie petite pierre au bola de mon choix.

C’est tous ces petits détails qui ont fait que je me suis tournée vers Pleine Lune.

  • Pourquoi ce choix de porter un bola de grossesse? Peux-tu nous conter ton expérience?

Je ne considère pas le bola uniquement comme un bijou de grossesse mais plutôt comme un bijou qui se transmet de génération en génération. Si ma maman avait, elle aussi, porté un bola lorsqu’elle était enceinte, je le porterai avec fierté et émotion aujourd’hui. Alors j’ai pensé à mon bébé et j’ai anticipé …

En plus du côté esthétique pour la maman, j’aime aussi l’idée que bébé puisse, très tôt, se familiariser avec un bruit extérieur et qu’à sa naissance, il puisse le reconnaître et s’apaiser facilement. C’est un son très doux, très rassurant. Depuis que j’ai passé commande et que je l’ai reçu, pas une journée ne se passe sans qu’il soit autour de mon cou.

Il y a de fortes chances qu’il m’apaise autant, voir plus, que bébé. Et nuls doutes qu’à la naissance de bébé, je vais coudre avec précaution mon pendentif dans son doudou.

  • La plus belle chose que tu puisses transmettre à ton bébé? 

Il y a tant de choses que l’on souhaite transmettre à nos enfants.

Avec son papa, nous ferons de notre mieux pour lui apporter tout l’amour et toute l’attention dont il a besoin pour grandir et s’épanouir sereinement. Il n’y a pas de mode d’emploi pour être de bons parents mais avec une grosse dose d’amour et l’instinct paternel/maternel, je pense que l’on peut faire bien des miracles. Nous souhaitons lui transmettre des valeurs qui nous sont chères, comme l’amour et le respect de soi, des autres, des animaux et de l’environnement.

Les enfants sont très intelligents, ils comprennent vite et je crois qu’il ne faut pas avoir peur d’expliquer, de montrer et d’éduquer pour ensuite les laisser faire leurs propres choix. Je lui dirai qu’il est important d’être à l’écoute, de ne pas juger trop vite et de toujours se faire sa propre opinion. J’aimerai aussi  qu’il observe le monde avec ses yeux d’enfants et qu’il reste optimiste , quoi qu’il arrive. Derrière les nuages, le soleil brille toujours. 

  • Un petit mot pour terminer? 

Je suis convaincue que tout arrive pour une raison, il faut savoir faire confiance à la vie et s’ouvrir aux autres, c’est la clef pour avancer.

Merci infiniment @cecilepotier