Conseils pour soulager les troubles digestifs durant la grossesse

La grossesse est certes un heureux événement, mais elle est souvent accompagnée de différents désagréments, dont les troubles digestifs. Dès les premiers mois, la femme enceinte peut ainsi souffrir de nausées et de vomissements. Ensuite, peuvent apparaitre les ballonnements, la constipation, les remontées acides, etc. Les complications digestives sont communes chez les futures mamans. Même si elles sont bénignes la plupart du temps, elles peuvent altérer le bien-être des principales concernées.
Découvrez nos meilleurs conseils pour soulager les troubles digestifs durant la grossesse.

Adopter de saines habitudes alimentaires

Afin de ménager votre appareil digestif lors de la grossesse, il convient d’épouser un nouveau mode d’alimentation. Tout d’abord, nous tenons à souligner que les restrictions alimentaires sont fortement déconseillées durant cette période, ainsi il convient de manger à sa faim, ni trop ni trop peu, pour votre bien être et celui ce votre bébé. Ensuite, il faut savoir que les nausées et les vomissements sont exacerbées par la durée qui sépare deux repas. Ainsi, fractionner vos repas durant la journée peut vous aider à soulager les troubles digestifs durant la grossesse. Les trois repas principaux restent primordiaux et doivent être équilibrés. En revanche, vous pouvez simplement diminuer la quantité pour ajouter deux collations dans la journée à savoir une dans la matinée, aux alentours de 10 h et une seconde dans l’après-midi, vers 16 h. Ces petites collations doivent bien entendu être également équilibrées. Elles peuvent être par exemple composées de fruits frais, fruits secs, fruits oléagineux (amandes, noisettes, noix, etc.). Pensez également à bien varier votre alimentation afin de vous apporter ainsi qu’à votre tout petit tous les éléments essentiels.

Quelques règles pour prévenir et soulager les troubles digestifs

Ce que vous mangez impacte directement sur le bien-être de votre système digestif durant la grossesse, tout comme la façon dont vous mangez. Tout d’abord, si vous souffrez de reflux gastro-œsophagiens, de brûlures d’estomac et de nausées, il faut éviter d’avoir l’estomac vide trop longtemps. N’oubliez donc pas de suivre les conseils donnés ci-dessus, à savoir le fractionnement des repas (3 repas et 2 collations dans la journée.) Il semble également important de manger lentement et de bien mastiquer afin de ménager votre estomac. Le soir, évitez d’aller vous coucher tout de suite après le diner. Enfin, nous vous conseillons d’éviter les aliments trop épicés, acides ou encore trop gras. Sachez que la phytothérapie ou soin par les plantes peut également vous aider à soulager les troubles digestifs durant la grossesse.

Comment éviter la constipation durant la grossesse ?

Sachez que la constipation touche quasiment toutes les femmes enceintes lors de leur grossesse. Comment éviter ce désagrément ? Tout d’abord, les aliments riches en fibres aident à minimiser les risques. On retrouve des fibres dans les fruits et légumes. Nous vous invitons à en consommer au moins cinq par jour. Les légumineuses telles que les haricots secs,
les lentilles constituent également d’excellentes sources de fibres, tout comme les céréales complètes (pâtes complètes, riz complet, boulgour, etc)
Puis, on ne le dira jamais assez, mais il est important de boire, ceci à hauteur d’au moins 1,5 litre d’eau par jour. Vous pouvez opter pour une eau minérale riche en magnésium pour un meilleur effet. En outre, les
aliments aux propriétés laxatives aident également à une bonne digestion au cours de la grossesse. Le blé soufflé, les pruneaux, les agrumes et le yaourt pour n’en citer que quelques uns. Enfin, il convient de pratiquer une activité physique douce et adaptée à votre mois de grossesse, à savoir la marche , le yoga prénatal, la natation, etc.

Ainsi, adopter ces quelques conseils peuvent vous aider à soulager les troubles digestifs durant la grossesse.

Crédit photos : M’art photographies