Nombreuses sont les femmes enceintes qui ressentent fréquemment et de plus en plus intensément des contractions durant leur grossesse.

Mais à quoi ressemble une contraction? Comment différencier les « fausses contractions » des « contractions de travail?  »

Petit récapitulatif sur les contractions.

  • Les « fausses contractions » ou contractions de Braxton-Hicks.

Les « fausses contractions » appelées aussi « contractions de Braxton-Hicks » en référence au premier médecin qui les décrivit sont des contractions physiologiques. Elles deviennent généralement perceptibles au alentour du 4ème mois de grossesse. Ce sont des contractions de faible intensité, indolores et irrégulières.

Que ressent-on? Les femmes sentent leur ventre se durcir, se contracter. La durée de la contraction est brève, elle varie de 20 à 40 secondes, rarement plus. Ces contractions peuvent survenir plusieurs fois par jour et s’estompent avec le repos.

Pourquoi sont-elles appelées « fausses contractions »? elles sont appelées ainsi car elles n’ont aucun effet sur l’évolution du col de l’utérus, ce ne sont pas des contractions de travail.

Faut-il s’inquiéter? Ces contractions n’ont rien d’alarmant, l’utérus se prépare simplement à l’accouchement, il « s’entraîne ».

  • Les véritables contractions dites « contractions de travail ».

Ce sont elles qui annoncent l’accouchement. Elles surviennent à la fin du 9ème mois de grossesse, influencées par les hormones de fin de grossesse.

Ainsi, le véritable travail s’accompagne de contractions régulières et de plus en plus douloureuses.

Les contractions de travail sont très différentes des précédentes, elles seront de plus en plus régulières, de plus en plus longues et surtout elles deviendrons beaucoup plus intenses . Contrairement aux « fausses contractions », elles ne cessent pas au repos.

Que ressent-on? Les sensations diffèrent selon les femmes mais dans l’ensemble on retrouve une contraction des muscles abdominaux souvent accompagnée de douleurs lombaires, tels des spasmes, crampes.

Il n’est pas toujours évident en fin de grossesse de différencier une vraie contraction utérine d’une autre plus banale. Si vous avez des doutes sur ce que vous ressentez, n’hésitez pas à joindre le pôle naissance de votre hôpital.

Cet article vous est proposé par www.bolapleinelune.com créateur de bolas de grossesse