Derrière ses petits trésors doux et naturels, Renata, fondatrice de la marque « Bébé nacre ».

Voici son portrait :

Peux-tu te présenter en quelques lignes ?

Je suis né au soleil du Brésil, j’ai habité dans plusieurs pays avant de venir en France par amour. En arrivant ici je me suis inscrite à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux Arts à Paris. Toujours intéressée par la psychanalyse et l’anthropologie une grande partie de mon travail artistique jouait avec la symbolique des objets de la nature en contact du corps féminin. La pensée magique du soin, que l’on pouvait soigner par l’image, était un moteur dans ma démarche, l’intention de soigner par l’image me hantait.

Un jour une chère amie m’aparlé d’un vieux remède de grand mère méconnu et peu utilisé en Scandinavie. Elle m’a parlé des coquillages.

Son histoire a profondément résonné en moi. Tout de suite j’ai imaginé une peinture.

Quand mes amies ont commencé a avoir des bébés j’ai pensé à leurs offrir des coquillages.

Après pas mal de recherches j’ai trouvé ce coquillage qui me semblait ergonomique et adaptable aux différentes formes de mamelons.

J’ai mis au point une technique pour les travailler afin de les rendre le plus doux possible.

Cette aventure est devenue une peinture vivante et je vous assure que j’ai une immense joie d’avoir développé et répandu cette idée pour aider les mamans dans leur allaitement.

Tu es créatrice de la marque « bébé nacre », peux-tu nous conter ton aventure ?

J’ai crée BEBE NACRE et commencé à diffuser l’idée en 2006.

J’ai choisi le coquillage, inventé le nom d’usage « coquillages d’allaitement ». Avec l’aide d’amies sages femmes j’ai écrit tous les principes, les critères de choix et d’usage.

Les doulas ont été les premières à m’ouvrir les portes pour les faire découvrir et en parler. Il y avait beaucoup de réticence de la part de certaines, car il n’y avait pas d’étude dans le domaine.

Pourquoi des « coquillages d’allaitement » ?

Je pense que les femmes ont besoin d’outils efficaces pour les réconforter dans la mise en route de l’allaitement qui peut parfois être douloureuse.  Les coquillages donnent une dimension sensuelle à l’allaitement, ils font se sentir belles les jeunes Mamans, vis à vis d’elles mêmes et de leurs compagnons.

Quelques conseils que tu aimerais partager avec nos futures et jeunes mamans ? 

Etre patiente envers soi même, s’occuper de soi aussi bien que de son bébé. Demander de l’aide lorsqu’on en ressent le besoin. Profiter des moments de silence avec son bébé durant l’allaitement.Vivre cette transfusion magique entre les deux corps.

Un petit mot pour terminer ? 

Je souhaite que chaque maman puisse honorer le cadeau que lui apporte son enfant.

J’ai remarqué que chaque enfant apporte une clé unique, ouvre une nouvelle dimension en nous. Parfois c’est désagréable, on ne veux  pas y toucher, ni voir de près. D’autres apportent une joie surprenante qui peut faciliter la vie.

Rester vigilante pour accueillir ces cadeaux qui nous rendent plus entières. On grandi avec nos enfants.

Nous vous invitons à découvrir les merveilleux coquillages d’allaitement « Bébé Nacre » sur www.bebe-nacre.com