Pratiquer le chant prénatal pour vivre une grossesse apaisée.

Et si vous profitiez des bienfaits du chant prénatal avant l’arrivée de votre bébé ? Doux et apaisant, il s’agit d’une activité de plus en plus pratiquée chez les futurs parents, de nombreuses sages-femmes conseillent cette pratique pour le bien-être de la future maman et de son tout petit in utero. Découvrons ensemble…

Qu’est-ce que le « chant prénatal » ?

Le chant prénatal est une activité proposée aux femmes enceintes afin de les aider à mieux se préparer à accueillir la vie. Les futurs papas sont également invités à y participer.

Les séances se déroulent en petits groupes, il ne s’agit pas de savoir chanter pour pratiquer ce type de séance. Le chant prénatal consiste en de petits jeux vocaux et exercices corporels. L’abdomen de la future maman devient ainsi caisse de résonnance. A l’aide de mouvements respiratoires mais également de votre voix, vous allez pouvoir entrer en lien avec votre bébé in utéro, puis, apprendre à mieux gérer les contractions, les accompagner lors de votre accouchement.

Quels sont les bienfaits du chant prénatal ?

Pratiquer le chant prénatal repose sur plusieurs grands principes:

Le bien être de la future maman et de son tout petit.

Le chant prénatal permet à la future maman de se relaxer, se détendre et ainsi de se sentir mieux dans son corps. Il a d’ailleurs été démontré que lorsque que la maman se sent détendu il en est de même pour le fœtus in utéro. Ce bien être peut également profiter aux accompagnants de la future maman. De plus, chanter, surtout avec des sons graves possède également des effets relaxants pour votre bébé en mettant le liquide amniotique en vibration.

Une meilleure préparation à l’accouchement.

Pratiquer le chant prénatal, et donc chanter, c’est aussi apprendre à maîtriser sa respiration, et cela aide beaucoup pour donner naissance. Le chant prénatal permet aussi d’apprivoiser les contractions à travers des mouvements, des postures et des sons spécifiques. D’ailleurs, le professionnel chargé des ateliers de chant prénatal peut apprendre à la future maman comment « chanter » durant les contractions. C’est une technique permettant de matérialiser le souffle par un son. Le son nécessitant nettement moins d’air que le souffle en cas de fortes douleurs, cela garantit une bien meilleure oxygénation à la maman ainsi qu’à son bébé durant la naissance. Ainsi, le chant prénatal est une invitation pour faire de l’accouchement un moment pleinement vécu.

La création du lien parent-enfant.

La pratique du chant prénatal permet également de renforcer les liens entre les futurs parents et le bébé à naître. En effet, par le biais des vibrations, des mots prononcés, des mélodies utilisées, vous offrez à votre tout petit un nouveau lien entre le monde extérieur et le monde in-utéro. Lui adresser quelques mots, une chanson, c’est déjà entamer un dialogue. Une véritable empreinte sonore dont votre tout petit se souviendra une fois né et que vous pourrez réutiliser lors de moments délicats (pleurs, angoisses, douleurs…). Les nouveaux nés retrouvent ainsi des sensations, des sons, des mouvements qu’ils ont vécu dans leur vie utérine et qui viendront le rassurer et l’apaiser.

Où pratiquer le chant prénatal ?

Le chant prénatal n’est pas conventionné comme préparation à l’accouchement, il est proposé et enseigné par des animatrices ou animateurs (sage-femmes, musiciens, etc…) ayant suivi une formation spécifique. C’est pour cela qu’il est souvent choisi en complément de votre préparation à la naissance.

Crédit photo : Danka