Pratiquer l’haptonomie pour entrer en lien avec votre bébé avant sa naissance.

Communiquer avec votre bébé in utero permet de renforcer les liens parent-enfant ainsi que de créer un environnement apaisant et sécurisant pour le tout petit bien avant sa naissance. En cela, il existe plusieurs
outils que vous pouvez utiliser durant votre grossesse tels que la voix, le tintement de votre bola de grossesse mais aussi l’haptonomie.

« Rendre heureux les humains, c’est le but principal et essentiel de l’haptonomie ».

Frans Vedlman, Le défi de la vie

Qu’est-ce que l’haptonomie ?

Également appelée « Science des interactions et des relations affectives humaines » , l’haptonomie est une pratique visant à communiquer avec le fœtus par le toucher, elle place la relation et le contact affectif au coeur du soin. Elle a été crée dans les années 1980 par Frans Veldman, un thérapeute néerlandais. La pratique s’adresse principalement aux futurs parents qui souhaitant communiquer avec leur bébé in utéro avant sa naissance. L’haptonomie fait ainsi appel au toucher affectueux du ventre mais aussi à la parole, rassurante et enveloppante. In utero, votre bébé perçoit ces caresses prodigués par ses parents à travers la paroi du ventre et de l’utérus de sa mère, il y est sensible et y répond positivement. L’objectif de l’haptonomie est ainsi d’aider à tisser ce lien unique et précieux avec le bébé in utero mais également de se préparer à un accouchement serein. Cet accompagnement favorise ainsi développement de la relation affective, active, entre la mère, le père et l’enfant. Il commence durant la grossesse et inclut une véritable préparation à l’accouchement.

Comment se déroule une séance d’haptonomie ?

Il est possible de commencer les séances d’haptonomie dès les premiers mois de grossesse, même si la maman ne ressent pas encore les mouvements du bébé. Ainsi ces premières séances permettront aux deux parents de bien comprendre l’utilité de l’haptonomie, mais également à la future maman de ressentir plus tôt la présence de son tout petit in utéro.

Les rencontres ont lieu généralement une fois par mois. Conduit dans une ambiance de sécurité, de tendresse et de confiance, le praticien (souvent une sage-femme) accompagne les parents pour indiquer les gestes haptonomiques à réaliser afin d’entrer en communication avec leur bébé. Ainsi, par les caresses et les douces pressions du père et de la mère sur le ventre de celle-ci, le bébé perçoit des signes d’amour et répondra par des mouvements tels que de petits coups, des frôlements. Il est aussi proposer d’accompagner chacun de ces gestes par des mots adressés au bébé. Les gestes en question peuvent ensuite être répétés autant de fois que nécessaire à la maison. La rencontre haptonomique crée une relation affective, subtile et profonde à la fois.

Lors des séances d’haptonomie, en fin de grossesse, il peut aussi être proposé au futur papa de pratiquer des gestes aidant à soulager la future maman lors de l’accouchement. Ces gestes faciliteront ensuite le vécu de l’accouchement et la naissance du bébé.

Les nombreux bienfaits de l’haptonomie.

La pratique de l’haptonomie apporte de nombreux bienfaits tant au bébé in utéro qu’aux futurs parents.

Pour le bébé.

La pratique de l’haptonomie donne à l’enfant, très tôt avant sa naissance, le sentiment d’être accueilli, aimé et accepté tel qu’il est. Cette confiance et cette sécurité ainsi que ces invitations lui permettent de vivre de précieux moments d’échanges utiles à son épanouissement futur. L’haptonomie peut également aider le bébé à se positionner correctement dans le ventre de sa mère.

Pour les parents.

La présence du futur papa étant essentielle, elle aide au développement du sentiment de parentalité partagée. Ensuite, l’accompagnement haptonomique pré natal procure aux futurs parents un enrichissement certain au sein de leur relation. Enfin, l’haptonomie permet de tisser ce lien unique et précieux avec son tout petit , communiquer avec celui-ci in utéro.

L’haptonomie après la naissance, pourquoi ?

Cette complicité précoce acquise durant la grossesse pendant les séances d’haptonomie vont pouvoir être renforcées après la naissance. La première séance concernera la mère et l’enfant, elle est proposée le plus tôt possible après l’accouchement soit généralement 15 jours après celui-ci. Par la suite sont proposées 4 à 5 séances entre la naissance et la marche acquise, particulièrement sur des périodes clés du développement de l’enfant. Elle permettra à l’enfant d’être plus humain et de se sentir heureux et épanoui dans son monde.

Crédit photo : Madame Léon Photographies