Comment préparer votre aîné à l’arrivée d’un nouveau bébé à la maison ?

Un nouveau petit être va rejoindre prochainement votre famille et vous ne savez pas comment l’aîné va réagir à la nouvelle. Pas de panique ! Vous trouverez ici les meilleures astuces pour le préparer à l’arrivée d’un petit frère ou d’une petite sœur. Quel que soit son âge, l’aîné est habitué à être seul avec ses parents. Dans quelques mois, il devra partager votre temps et votre attention avec un autre enfant. C’est un changement important qui va quelque peu bouleverser son quotidien. Voici comment bien préparer votre premier enfant à l’arrivée d’un deuxième bébé.

Annoncer la grossesse

Tout d’abord, il faut éviter que votre aîné apprenne que vous attendez un bébé par une autre personne. C’est à ses parents d’annoncer cette merveilleuse nouvelle. Il faut simplement attendre que la grossesse soit confirmée avant de lui annoncer pourquoi pas après la première échographie. Choisissez un moment calme et tranquille, le soir après le bain par exemple. C’est une annonce que papa et maman doivent faire ensemble. Commencez par lui dire que vous avez une bonne nouvelle à partager avec lui. Évitez d’utiliser des phrases comme « ne t’inquiète pas », ou «n’aie pas peur ». Préférez lui dire directement qu’il ou elle va devenir le meilleur des grands frères ou la meilleure des grandes sœurs. Vous pouvez également lui offrir un petit objet symbolique. Pour cela nous avons imaginé « Odessa », une collection de bijoux de grossesse à partager avec vos minis, nous vous invitons à découvrir celle-ci par ici : https://www.bolapleinelune.com/categorie-produit/bolas-de-grossesse/les-collections/odessa

Il semble également important de prévenir votre aîné que le bébé n’arrivera pas tout de suite, mais vers la fin des vacances d’été, avant Noël, etc. Pourquoi pas réaliser une petite frise du temps afin qu’il visualise le temps qui le sépare de la naissance du bébé et qu’il se prépare en douceur à l’arrivée de ce nouveau petit être. S’il a des questions, nous vous invitons à lui répondre, toujours avec des mots positifs et bienveillants. Bien évidemment, il faut lui expliquer que vous l’aimez et que quoi qu’il arrive cet amour restera le même.

Impliquer votre aîné tout au long de la grossesse.

Il n’est pas conseillé d’emmener votre aîné aux échographies, il ne comprendrait pas les images. De plus, se déplacer dans un milieu médical pourrait être source d’inquiétude pour lui. Vous pouvez le faire participer
à la grossesse en lui demandant par exemple d’échanger avec le bébé in utero, par de douces paroles, de jolies comptines qu’il connait et souhaite partager ou encore par le toucher de votre ventre. Si vous portez un bola de grossesse, il peut être intéressant de le faire jouer avec sur votre ventre rond et d’observer les réponses du bébé à l’écoute de la mélodie de votre bola. Cela permettra à chacun d’eux de tisser des liens fraternels. Tout cela si votre aîné souhaite le faire bien entendu, jamais avec obligation. Par ailleurs, vous pouvez aussi lui raconter vos précieux souvenirs lorsque vous l’attendiez et comment sa naissance vous a rendu heureux avec son papa. Cela lui permettra d’être rassuré. Vous pouvez également aborder la grossesse et la naissance à l’aide de jolis albums jeunesse tels que : Un amour de petite sœur de Astrid Desbordes ; Et dedans il y a … de Jeanne Ashbé ; Et après il y aura… de Jeanne Ashbé ou en encore Il y a une maison dans ma maman de Gilles Andreae. Les références sont nombreuses sur ce thème et permettre à votre enfant de comprendre et d’accueillir la nouvelle avec joie et positivité. Une jolie sélection à découvrir également par ici : http://www.litteraturejeunesse.fr/tag/naissance/

Accueillir les émotions de votre enfant.

Les enfants réagissent différemment à l’annonce de l’arrivée d’un autre enfant au sein de la famille. Aussi, certains sont très heureux de devenir le « grand » de la famille quand d’autres ont peur de perdre votre amour et peuvent ainsi développer inquiétudes et jalousie. Parfois même, ils ressentent les deux en même temps : une joie immense mêlée à une réelle inquiétude. Quoi qu’il en soit, il est important de respecter les émotions de votre enfant, de les accueillir et d’en discuter quotidiennement. Si c’est de la joie et de l’impatience, vous n’aurez naturellement aucune difficulté. Si c’est de l’angoisse qui se traduit généralement par une jalousie, il sera important de le rassurer en lui disant que vous le comprenez et que votre amour pour lui restera inconditionnel et infini. L’occasion de lui offrir une jolie Pipouette, petit compagnon des émotions : https://pipouette.com/